Thomas PREVERAUD: Mathématiques et hiérarchies sociales dans l'enseignement professionnel au XIXe siècle. Le cas de la formation des carrossiers-menuisiers

Séminaire « Histoire des Mathématiques »
Salle Visioconférence, M3

A Paris, à partir des années 1860, les métiers de la carrosserie hippomobile - en premier lieu les menuisiers qui tracent et débitent la caisse des voitures - se dotent d'écoles professionnelles brick and mortar. Pour les élites carrossières qui soutiennent institutionnalisation de la formation (patrons, journaux professionnels et chambres syndicales), il s'agit de sortir de l'apprentissage qui est alors soumis aux feux de nombreuses critiques. Selon l'origine sociale des publics que ces écoles accueillent (fils des grandes maisons parisiennes, ouvriers, apprentis), les mathématiques théoriques intègrent leur formation d'une manière très diverse, qu'il s'agisse du format des cours dispensés, de l'organisation matérielle des espaces d'enseignement ou de la relation professeur-élèves. L'analyse de ces indicateurs produit des résultats qui brouillent quelque peu les représentations steréotypiques du rapport entre abstraction et technique, sans toutefois remettre fondamentalement en cause les structures de classes sociales.


X Facebook